:: PlayerAdvance.org ::

:: PlayerAdvance.org :: (http://www.playeradvance.org/forum/index.php)
-   Tests (http://www.playeradvance.org/forum/forumdisplay.php?f=167)
-   -   NDS Test du EDGE (http://www.playeradvance.org/forum/showthread.php?t=30564)

archilolo 10/01/2009 16h22

Test du EDGE
 
Test EDGE


Pour bien démarrer l’année 2009, je vous propose le test du linker Edge, pour NintendoDS.
Je rappelle que ce linker est théoriquement incompatible avec les nouvelles DSi – théoriquement, car je n’ai pu faire le test moi-même, faute de DSi.




Sommaire


1. Introduction
1.1 Le matériel
1.2 Infos pratiques
1.3 Caractéristiques


2. Package

3. La carte

4. Utilisation
4.1. Installation (Le linker et le pc)
4.2. Ergonomie (Le linker et la ds)



5. Compatibilité
5.1 Jeux commerciaux
5.2 Homebrew


Conclusion




Ce linker nous a été gracieusement offert par Gamekool

http://www.playeradvance.org/forum/i...c/gamekool.jpg






1 Introduction



Ce linker est un linker slot1 (même taille qu’une cartouche DS standard), qui fonctionne avec une microSD, que l’on aura au préalable remplie de fichiers sur son ordinateur, pour ensuite en lire le contenu sur sa DS.

Infos pratiques

Commençons par visiter le site Web : http://www.edge-ds.cn/?lang=en&page=home
C’est assez sobre ; mais on y trouve tout ce qui est susceptible de nous intéresser. Un manuel à télécharger ; le dernier firmware (à l’heure où j’écris cet article : Edge OS v1.42) ; et Moonshell pour lire vos fichiers multimédias.
Et il semblerait bien que ce soit suffisant pour se faire plaisir avec ce linker.



Caractéristiques

Pas de doute, les linkers slot1 pour DS sont légion. Qu’est-ce que nous propose spécifiquement l’Edge qui nous préoccupe ?

En vérité, peu de choses véritablement innovante. Notons :
- Le support des micro SD HC (j’ai essayé avec une Kingston 8Go, d’origine japonaise ; et effectivement, cela fonctionne parfaitement)
- Support DLDI (les jeux amateurs se lancent sans avoir de les patcher au préalable)
- Codes triches dans les jeux
- Compatibilité optimale.

Que du classique, me direz-vous. En effet, vous répondrai-je. Tout ceci n’est ni très velu, ni très excitant. Il se pourrait néanmoins que la surprise vienne d’ailleurs (oui, j’aime entretenir le suce-pence).




2. Package




Le type chargé du marketing chez Edge a dû longuement se demander comment présenter un linker classique pour qu’il paraisse pas comme les autres. Et alors, l’idée d’embêter les postiers et de faire rire les geeks sur les forums lui a traversé l’esprit pour lui fournir l’image d’une boîte triangulaire ridicule donc absolument inoubliable.


Bon, d’accord, j’en rajoute un peu ; mais avouez tout de même que la boîte en jette. Non ? Ok, je sors…


Dans cette boîte, on trouve le linker Edge et un lecteur de carte microSD. Pas de quoi se taper le popotin par terre, mais c’est dans la moyenne. Ni plus, ni moins. Il est juste dommage qu’il n’y a pas de mini CD accompagnant le linker, avec un firmware et des explications. Sans doute des préoccupations d’ordre écologique.




3. La carte


EDGE est donc un linker slot1, de la taille d'une cartouche DS. Comme le DSTT., le M3, le R4 , etc.


J’ai envie de dire que la cartouche, là encore, est dans la moyenne de ce qui se fait avec les linkers slot1 sur DS, ni plus ni moins. Ça m’a donc l’air solide, fiable : le linker s’insère parfaitement dans la DS ; l’autocollant est à peu près bien posé sur le linker ; et la micro SD s’enlève avec l’ongle (contrairement aux premières générations de R4, il n’y a pas de ressort). Il semblerait que les premières générations de Edge laissaient dépasser la micro SD, ce qui était disgracieux. Nul problème de ce genre avec le modèle que j’ai.
Bref, rien à signaler sur l’extérieur de la carte. C’est dans la bonne moyenne.





4. Utilisation

Installation

On se lance dans la partie intéressante du test : comment ça marche ? Est-ce simple d’utilisation ?

La réponse est : oui !

On décompresse le firmware téléchargé sur le site officiel, et on glisse le edge.dat à la racine de la micro SD – et voilà !
Si l’on veut rajouter des cheats, il faut créer un dossier intitulé « EDGE », et glisser le fichier cheats.dat (attention au format spécial et non standard) ; pour les skins, et il faut créer un dossier « SKINS » dans le dossier « EDGE ».

Lançons maintenant l’Edge.


Ceux qui ont déjà tripoté un R4 ne seront pas dépaysés : on tombe alors sur trois boutons


- Le premier pour accéder au contenu de sa carte et lancer des programmes .nds
- Le second pour lancer Moonshell
- Le troisième pour régler des options (sur R4, cela servait à lancer une cartouche slot2).


Ces options sont les suivantes :
1. Activation des codes triches
2. réglage de la luminosité.
3. Langue (attention, le français n’est pas disponible ! Mais c’est peu grave).
4. Changer de skin (apparence du menu).
5. Activation ou non de la fontion Rumble (vibrations)
6. Démarrer une cartouche à partir du slot 2 (GBA).
7. Retourner au menu.

On le voit, ces options sont très classiques – et là où j’avais apprécié sur le R4 de pouvoir les activer n’importe où dans le menu, il faut désormais avec le Edge aller spécifiquement dans les options pour les régler… C’est un peu contraignant, sans être grave.
Ceci dit, j’apprécie assez que le linker active automatiquement la vibration et l’extension de la mémoire qu’offre l’EZ3in1 dans les jeux (avant, j’utilisais GBAExpLoader).


Je ne dirais rien sur Moonshell quand un si bel article vous en apprendrait bien plus que je ne le saurais faire.

Quant à l’utilisation du linker pour utiliser les fichiers .nds, j’en parle de suite dans Ergonomie.


Ergonomie

Autant vous prévenir, je ne suis pas un inconditionnel de l’utilisation du tactile dans les menus des linkers. Si cela fait assez geek de sortir son stylet pour slalomer dans les dossiers, pour ma part, je trouve cela fastidieux, imprécis, et lourd.
Aussi, je suis content de voir que le Edge propose une navigation classique au pad.

Après un écran de boot qui dure 1 à 2 secondes, on peut quasiment instantanément naviguer dans ses dossiers. Les fichiers et dossiers sont automatiquement classés par ordre alphabétique, ce qui aide grandement à s’organiser proprement.


On navigue aisément et rapidement dans les dossiers. C’est agréable, comme une ballade par un jour de printemps. Mais surtout, cela nous fait oublier l’odieuse latence de la navigation dans les menus du M3 DS Real.

Une fois que l’on a choisi son jeu, et pour peu que la fonction « Cheats » soit activée, et que dans sa liste de codes, il y en ait au moins un qui corresponde au jeu que l’on s’apprête à lancer, une fenêtre surgit, vous demandant si vous voulez activer les codes pour le jeu. Dans le cas d’une réponse affirmative, vous pourrez choisir les codes que vous souhaitez activer.


Notez bien toutefois que si le jeu possède des codes triche, la fenêtre surgira toujours pour vous demander les codes. Il aurait été plus opportun de pouvoir choisir de rajouter des codes en appuyant sur un bouton (Y par exemple ; comme sur le R4, de nouveau). Cependant, pour moi, ce problème est si minime que s’il mérite d’être signalé, c’est juste à titre informatif - en aucun cas je n’en ferai un point négatif.


Quoi qu’il en soit, sitôt que le jeu est lancé, il ne faut pas attendre 2 secondes pour qu’il soit effectivement lancé. Là encore, tout est fluide et transparent. Le linker se fait oublier, ce qui est plutôt une bonne chose.


0n notera que l’Edge propose de revenir à n’importe quel moment au menu du linker, via combinaison de touches (L + R + A + B + X + Y). Très pratique, cette option nous replace même dans le dossier dans lequel nous avons lancé le fichier .nds. On regrettera juste de ne pas pouvoir désactiver cette option.

La taille des icônes peut être réglée en appuyant sur X. Il y a une vue par LISTE (affichant 11 fichiers ou dossiers, selon les noms des fichiers .nds que vous aurez attribué) ; une vue par ROM (affichant 5 fichiers ou dossiers, selon le nom complet des jeux inscrits dans la rom, accompagné du nom de l’éditeur) ; et une vue par FICHIER (affichage de 5 fichiers ou dossiers, avec le nom .nds que vous aurez attribué).


On regrettera de ne pas pouvoir voir TOUS les fichiers (même ceux dont l’extension n’est pas .nds) ou encore de pouvoir copier, effacer, déplacer les fichiers. Cela aurait été assez pratique pour gérer ses sauvegardes par exemple. Encore une option que proposait le R4 (pour le visionnage et la suppression de tous les fichiers) et que l’EDGE ne propose pas. Ceci dit, à l’usage, ce manque ne gêne pas tant que ça.

Au final, on voit que si l’utilisation mériterait d’être enrichie (visionnage et suppression de tous les fichies de la micro SD, possibilité de changer les options dans le parcours des dossiers, etc.) pour arriver au niveau de ce que propose le R4, l’Edge assure l’essentiel : une navigation rapide et aisée. Certes, au niveau des fonctionnalités, nous sommes loin des performances d’un M3 DS Real ou d’un iTouch (ralentis dans les jeux ; sauvegardes en temps réel), mais l’ergonomie est tellement souple que je préfère de loin les fonctionnalités basiques et éprouvées de l’Edge aux options pataudes du linker de la team M3.



5. Compatibilité


ROMS DS

Bon, je ne vais y aller par quatre chemins : tous les jeux que j’ai testé (et il y en a quelques uns…) ont tourné convenablement, sans que je n’aperçoive aucun problème. L’équipe à l’œuvre derrière l’Edge proposant des mises à jour régulières (une par mois, à peu près), et étant réactive, je ne suis pas spécialement inquiet quant à la compatibilité pour les jeux à venir. Même si, bien sûr, l’équipe n’a pas encore pu se tailler la réputation de fiabilité de la Team M3, pour ses années de bonnes et loyales années de mises à jour. Rien à reprocher, vraiment.


Homebrew

Je suis intransigeant sur la compatibilité homebrew, car j’estime que s’il y a bien une fonction qu’un linker doit assurer, c’est celle de lancer des jeux amateurs. Or, cela ne va pas de soi, comme j’ai pu m’en rendre compte dans mes tests du M3 DS Real et du DSTT.

Qu’en est-il du EDGE ?

Je vous le donne en mille : de ce que j’ai pu en essayer, c’est parfait ! Voici une petite liste, non exhausitve de jeux faits maisons que j’ai testé avec l’Edge :

StillAliveDS : marche parfaitement.
PuzzleManiak : marche parfaitement.
Omalone : fonctionne parfaitement.
NeoDs : fonctionne à la perfection.
Negative Space : tourne merveillement.
TowerDefense : fonctionne impeccablement.
JenesisDS : fonctionne parfaitement.
DoomDS : fonctionne parfaitement.
QuakeDS : tourne idéalement.
DescentDS : marche comme il faut.
LemmingsDS : marche bien.

Bref, vous l’aurez je l’espère compris, je suis totalement satisfait de la compatibilité de ce linker. Il y a peut-être des jeux qui ne marchent pas – mais je ne les ai pas rencontré, et tous mes classiques fonctionnent sans difficulté. Si l’Edge se concentre sur des fonctions essentielles, il le fait de manière convaincante. Pas besoin d’un firmware alternatif comme sur le DSTT(YS Menu) ou le M3 (IsakuReal) pour cela.




6. Conclusion

Vous l’aurez deviné, j’étais assez sceptique au commencement de ce test : peu voire pas d’option qui démarque ce linker de la concurrence ; équipe peu connue qui doit encore faire ses preuves ; l’Edge a tout du clone réussi du R4. Il lui manque certes quelques petites options ergonomiques, mais l’Edge assure l’essentiel avec un déplacement fluide dans les menus et une compatibilité de haute volée.
En d’autres termes, je suis très satisfait de ce linker. La compatibilité SDHC est appréciée (c’est le gros manque du R4 officiel), ainsi que les mises à jour régulières (ce qui manque cruellement encore avec le R4 officiel). Selon moi, il s’agit tout simplement du meilleur linker que j’ai pu essayer : mieux que le R4 (ou le M3 DS Simply), le DSTT, ou encore le M3 DS Real (et son horrible latence dans les menus). Je remplace donc sans broncher mon R4 par l’Edge. Il peut être amélioré au niveau des fonctionnalités présentes et de l’ergonomie – mais, même en l’état, je saurai m’en contenter.
Bref, je prends. Et je vous conseille d’en faire autant.


Les +

- Déplacements fluides dans les menus.
- Compatibilité tout simplement excellente.
- Pas besoin de bidouiller le firmware pour avoir une compatibilité optimale.

Les -

- Les options devraient pouvoir être activées directement depuis le menu où on lance les programmes.
- Certaines options de base manquent à l’appel (suppression de fichiers, visionnage de tous les fichiers présents sur la microSD)
- Certaines fonctions avancées (ralenti dans les jeux ; sauvegarde en temps réel) manquent aussi.




Ce linker nous a été gracieusement offert par Gamekool

http://www.playeradvance.org/forum/i...c/gamekool.jpg


t4ils 10/01/2009 18h15

très bon test, et bien complet ;)
merci bien m'ssieur ^^

le petit encart, au dos de la carte, au milieu de la carte SD, il sert à la faire sortir plus facilement ?

Citation:

Je remplace donc sans broncher mon R4 par l’Edge.
Alors je peux te débarrasser du R4 si tu veux hein, si je peux rendre service :whst:

c_boy 23/01/2009 16h15

Salut Archilolo

Ton test est super, Mais!
(Oui il y à un tout petit mais)
As tu essayé un autre moonshell que celui du site EDGE qui semble etre une version specifique?
Si oui est ce que ca marche? et qu est ce que ca change?

En tous cas Merci pour ce test , Avant je ne savais pas situer mon Edge parmi les autres Linker (etait ce un M3 un M4 ou autres ?).

PS j ai essayé pas mal de Homebrew il ont toujours bien fonctionné.

Tiwaz 01/04/2009 08h06

Je viens de tester moi même le EDGE, et il y a un oubli, la fonction ralenti dans les jeux est bien présente sur le EDGE. Pour ce faire, il suffit d'appuyer pendant le jeux sur L + R + Bas + B pendant une seconde. Et faire de même pour désactiver ce dernier.

Enfin, notons une meilleure compatibilité sur les homebrews que mon M3Simply/R4. En effet, on se souvient des problèmes de son et/ou de stylet inactif qui persiste sur certains jeux. Ici, tout marche parfaitement (pour le moment), et j'en suis donc très content. Le temps de boot est plus long que le M3Simply, mais le lancement d'application plus rapide.

Voilà...

BatteMan 01/04/2009 09h20

Je crois que je sais quel linker je vais rechoper quand j'aurais acheté une nouvelle DS Lite ;)

Merci pour vos tests et pour vos commentaires toujours instructifs !

[EDIT]
Bon, ben voilà.... j'ai craqué et je me suis commandé un Edge sur Gamekool ! Il ne me reste plus qu'à récupérer une DS Lite pour mettre autour et à m'acheter les trois ou quatre jeux qui me font baver sur DS en ce moment, à récupérer les homebrews qui vont bien et me voilà reparti pour une nouvelle fournée sur DS ;)
[/EDIT]

--
/me sait maintenant de quel côté chercher.


Fuseau horaire GMT +2. Il est actuellement 04h06.

Édité par : vBulletin® version 3.7.2
Copyright ©2000 - 2023, Jelsoft Enterprises Ltd. Tous droits réservés.
Version française #16 par l'association vBulletin francophone

GARS 2.1.9 édité par The vB Geek
Copyright 2005-2006
Version française par Cédric Claerhout