PDA

Voir la version complète : [NDS] Test du DSTT


archilolo
09/10/2008, 00h11
Test du DSTT

par archilolo, et pour PlayerAdvance uniquement

Après mon test élogieux du R4 Revolution (présenté dans PAmag, et bientôt disponible en article sur le forum), un peu trop élogieux peut-être, au vu du faible nombre de mises à jour du firmware, me voici à présent sur le point de tester le DSTT.
Avant de commencer à proprement parler le test, abordons succinctement les caractéristiques génériques des linkers pourNintendo DS.


Ce linker nous a été gracieusement offert par Gamekool

http://www.playeradvance.org/forum/images/misc/gamekool.jpg
(www.gamekool.com)



I. Présentation
[B]1. Un linker c'est quoi ?
Si vous êtes nouveau dans le monde du hack de consoles, vous vous demandez sûrement ce qu'est un linker ; ou du moins à quoi correspond ce mot plutôt absent de votre langage courant.
Ce bel objet est un petit boîtier semblable à une cartouche de jeu standard (DS ou GBA suivant le support) vous permettant de lire des homebrews et vos backups de jeux que vous aurez préalablement placés dans une mémoire (appelée mémoire flash), contenue dans le linker. Cette mémoire se présente ou bien sous la forme d’une mémoire interne ; ou bien par l’adjonction d’une carte mémoire. Actuellement, les linkers DS utilisent la plupart du temps des mémoires de type MicroSD.
Un linker pour Nintendo DS peut se présenter sous la forme d’une cartouche DS (slot1) ou d’une cartouche GBA (slot2). Au début du hack DS, les linkers les plus répandus étaient de type slot2, en raison de l’héritage triomphant du hack de l’ère GBA. Puis progressivement, les linkers slot1 sont apparus, plus efficaces, plus économiques en consommation électrique (et préservant ainsi votre pouvoir d’achat), et sans nécessité de patcher les roms au préalable. Désormais, la plupart des nouveaux linkers qui apparaissent sur DS sont de type slot1.

2. Infos pratiques.
Tel est le cas du DSTT : c’est un linker de type Slot1, fait pour être inséré dans la DS en lieu et place d’une cartouche officielle.
Le type de carte mémoire utilisé par le DSTT est la MicroSD. Plus précisément, il est écrit dans les caractéristiques techniques que les cartes supportées peuvent être de type SDHC, soit des cartes microSD de plusieurs Go… De quoi remplir la DS de MP3, de films de vacance, et de homebrews durement codés.
Le site Web est le suivant : http://www.ndstt.com/en
Le site est sobre (c’est le moins qu’on puisse dire), mais assure l’essentiel : une explication rapide des caractéristiques du DSTT, une mise en garde contre les fakes (ou contrefaçon), et le téléchargement du système d’exploitation (ou Kernel) mis à jour, dans beaucoup de langues (dont le français).

3. Caractéristiques
Comme je suis fainéant, je vous fais un copier/coller des infos officielles (en anglais, donc). Mais comme je suis aussi tout à fait sympa, je précise que par rapport à tout ce que j’ai raconté, ce linker est sensé être archi simple d’utilisation, tant au niveau de la gestion des fichiers depuis le PC que depuis l’interface du DSTT sur la DS. Pas besoin de convertir les jeux, de flasher la DS (à l’époque glorieuse où l’arme du hackeur était un fil d’étain), les sauvegardes se font sans difficulté, compatibilité optimale, soft reset pour quitter en cours de jeu sans avoir à appuyer sur le bouton Reset, etc.
On notera que par rapport à certains linkers concurrents, il manque la fonction « ralentissement » dans les jeux, pour les shoot them’up hardocore (au cas où il en sortirait des bons sur DS) ; ou encore la fonction Save State, qui permet de « geler » la partie pour la reprendre plus tard. Dommage.
* DS original cartridge size, Slot1 interface.
* Plug 'n Play, easy to use, just Drag 'n Drop file from PC to flash memory card.
* No FlashMe, built-in NoPass, and the GBA cards in slot2 can be started directly.
* Supports CleanROM, No covert.
* 100% SDHC TF and standard TF compatibility up to 4TB(4096 GB ) flash memory card.
* High speed SDHC. Supports any TF card speed with no lag in game,
* Save directly to TF card, not to onboard chip, Never lose your saves.
* Automatically detect and generate save type.
* Supports Moonshell and homebrew. DLDI auto-patching.
* Supports FAT/FAT32, works on any OS.
* Supports Action Replay cheat and edit the code base.
* Built-in energy-saving design.
* User friendly skinnable interface. Touchscreen or button operation. Supports Skin DIY.
* Supports the “Hot-Key” SOFT RESET.
* Supports the WiFi game, DS Rumble Pak, DS Browser.
* Supports Download play.
* Supports 4-scale-lightness adjustment ( DS Lite only ).


[B]II. Les packages
1. Le coffret
Autant ne pas vous faire lambiner plus longtemps, le DSTT nous a été envoyé dans un emballage en plastique dur, apparamment officiel (donc, ce n’est pas une contrefaçon)… et c’est tout.

http://img147.imageshack.us/img147/3889/ttnewpackageiw5.jpg (http://imageshack.us)
http://img147.imageshack.us/img147/ttnewpackageiw5.jpg/1/w228.png (http://g.imageshack.us/img147/ttnewpackageiw5.jpg/1/)

Bien sûr, ça fait un peu « pas cher » ; en même temps, vu le prix extrêment bas du linker, on ne pouvait pas s’attendre à une boîte en métal chromé avec nos initiales gravées dessus.
Et, puis, autant être franc, on s’en contrefout de la boîte.

2. Contenu
Le DSTT tel qu’il nous a été livré est proposé sans accessoire : à part l’emballage (et le linker dedans, tant qu’à faire), nous n’avons rien reçu.
Pas de lecteur USB pour y brancher une microSD, pas de notice, rien.
Pourtant, au dos de la boîte contenant le linker, tout comme sur le site officiel, il est bien précisé « Free SDHC speed reader ». Je ne sais s’il s’agit d’une omission. Mais, quoi qu’il en soit, je ne peux tester que ce que je reçois.


[B]III. La carte
La carte a bien la taille d’une cartouche DS standard, et s’insère parfaitement dans ma suave DS Lite (qui commence à jaunir d’ailleurs ; mais ce n’est pas le problème).

http://img147.imageshack.us/img147/8306/p1zg9.jpg (http://imageshack.us)


Le petit autocollant DSTT a été manifestement été collé un peu à l’arrache sur la cartouche (quelques plis lui sont restés), mais rien de dramatique et encore moins quelque de rédhibitoire.


[B]IV. Utilisation
1. Installation (le linker et le PC)
C’est parti ! Je télécharge la version 1.15 du kernel en français (http://download.ndstt.com/download/os/v1.15/french.zip) ; et Moonshell (http://download.ndstt.com/download/homebrew/moonshell_v1.71.zip).
Comme il n’y a rien de précisé (pas de notice, je le rappelle !), je flanque tout cela à la racine, pour voir.
Et ça marche ! Tous les jeux que j’ai mis à la racine sont visibles. Autant dire qu’à partir du moment où vous maîtrisez le copier/coller, vous savez vous servir de ce linker. Un bon point, donc, pour le DSTT – même si des précisions n’auraient pas été superflues.

2. Ergonomie (le linker et la DS)
Une fois la DS allumée, le DSTT nous fait patienter une ou deux secondes le temps d’arriver sur la page d’accueil.
Les jeux mis sur la MicroSD apparaissent dans une liste qu’il faut faire défiler. A gauche de chaque jeu, sa petite icône associée ; à droite sa taille. La page ne pouvant montrer que 4 éléments à chaque fois, pour peu que votre carte soit bien remplie, vous allez mettre un certain temps avant d’atteindre le jeu en bas de la liste ! Ce n’est pas rédhibitoire, mais cela manque de souplesse.
Une autre précision : tous les jeux que j’ai mis sur la carte mémoire sont présents, mais leur disposition ne prend pas en compte le fait que je les ai inséré dans des dossiers… Et oui, l’interface du DSTT ne gère pas les dossiers ! Plus ennuyeux encore, on ne choisit pas le mode de disposition des fichiers (par date, par poids, par ordre alphabétique, …) : c’est l’ordre d’écriture sur la carte qui décide de tout ! Le DSTT n’est donc pas un modèle d’ergonomie… A ce titre, je préfère nettement mon R4, qui permet de naviguer dans les dossiers, et d’afficher tous les fichiers (et pas seulement les .nds).
Pour chaque jeu, quelques options sont disponibles (en appuyant sur « Select », ou sur le « + » bleu, en dessous de la taille du jeu : un « soft reset » (combinaison de touches : L+R+A+B+X+Y) ; des « astuces » (la base de donnée standard proposée étant en chinois, cela risque d’être délicat sans mise à jour) ; et une curieuse option « DMA mode ». Après enquête, il semblerait qu’il s’agisse d’un mode différent de lecture de la rom, requis par certains jeux récents dont le chargement serait lent... A noter que durant mes quelques essais, je n’en ai pas eu besoin.
On notera que pour chaque option activée, une petite icône symbolisant l’option viendra se coller à côté de l’image du jeu. Pratique et sympathique.
Moins pratique, on remarquera que l’option « Soft Reset » doit être activée manuellement pour chaque jeu (du moins en l’état, je n’ai essayé de bidouillé un quelconque fichier de configuration par défaut). Ce n’est pas très drôle si, comme moi, on aime bien éviter les manipulations un peu pénibles.
Comme vous pouvez le constater, le DSTT ne brille ni par son ergonomie (quoiqu’en tâtonnant, on s’y retrouve toujours), ni par la foultitude de ses options – ni même par la clarté de la traduction. Ceci n’est pas catastrophique, mais le système d’exploitation du DSTT est un peu pénible à utiliser en l’état.


[B]V. Compatibilités
1. ROMS DS
La ligne éthique que nous suivons sur Playeradvance est la suivante : le hack ne doit pas être assimilé au piratage. Les linkers nous permettent de profiter au mieux des possibilités offertes par la console de Nintendo : c’est le hack. Mais ils peuvent servir aussi à dispenser certains esprits opportunistes d’acheter leurs jeux préférés, et donc de priver des auteurs et des artistes du fruit de leur labeur. Si donc des jeux commerciaux vous plaisent, de grâce, et pour le bien de ceux qui les ont crées, achetez les pour les aider à vivre !
Aussi, la partie consacrée à la compatibilité de roms commerciales DS sera-t-elle assez peu développée. Pour être bref, disons que tous les jeux que nous avons testés se sont révélés compatibles.
Le démarrage est quelque fois assez lent, mais les jeux se sont lancés sans difficulté. Entre un Mario Kart qui tourne parfaitement, un Contra 4 qui démarre sans souci (alors qu’il posait manifestement des difficultés il y a quelques mois) et un Soul Bubbles (magistral) bootant sans encombre, cette partie du linker nous aura donné satisfaction.

2. Homebrews
Passons maintenant à la partie la plus intéressante : les homebrews !
J’ai testé ces homebrews suivants, que je trouve représentatifs de la qualité de ce que l’on trouve sur la scène amateur ; même si, bien sûr, il ne s’agit pas d’un choix exhaustif.

DSCENT : j’arrive à accéder au menu, à créer des parties ; mais au moment où le jeu est sensé se lancer, les écrans deviennent noirs, plus rien ne réagit… Bref, ça plante.
StillAlive : fonctionne parfaitement
Warcraft Tower Defense : ne démarre pas / écrans blancs
VGH : fonctionne parfaitement.
PuzzleManiak : fonctionne parfaitement.
Marble : fonctionne parfaitement.
Closed : ne démarre pas / écrans blancs
Legion : fonctionne parfaitement.
NEODS : fonctionne parfaitement.
jEnesisDS : fonctionne parfaitement.
Moonshell (lecture MP3 seulement) : fonctionne parfaitement.

C'est donc une petite déception que cette compatibilité limitée avec les homebrews. Certains calibres (pour ne pas dire des indispensables) semblent ne pas passer, et cela est bien dommage. C'est d'autant plus étonnant que le R4, dont le DSTT est proche, fait tourner sans problème ces jeux.
Je suis donc assez déçu de la compatibilité. A l'heure où la plupart des linkers proposent quasiment une compatibilité de 100% (avec les jeux commerciaux et les homebrews), le DSTT semble donc un peu en retrait.


[B]VI. Le 3in1 ?
Si la DS est compatible avec les jeux GBA, actuellement, les linkers slot1 ne peuvent lancer les jeux GBA. Néanmoins, à condition de posséder un linker slot (l’idéal étant un EZ3in1), il est possible de lancer ses jeux GBA à partir d’un programme DS : le jeu se trouve sur le linker slot1, et envoie le contenu d’une rom sur le slot2.

http://img159.imageshack.us/img159/3177/ez53in1id8.jpg (http://imageshack.us)
http://img159.imageshack.us/img159/ez53in1id8.jpg/1/w250.png (http://g.imageshack.us/img159/ez53in1id8.jpg/1/)

Le DSTT ne gère pas nativement les jeux GBA qui pourraient être lancés via le slot2. Néanmoins, un petit logiciel, nommé GBA ExpLoader (que l’on peut télécharger par exemple ici : http://www009.upp.so-net.ne.jp/rudolph/nds/GBA_ExpLoader_056.zip), permet de lancer n’importe quel jeu GBA à partir du DSTT. Ce logiciel assure la compatibilité du DSTT avec le EZ3in1.


[B]VII. Kernel Alternatif
Un mangeur d’enfant doublé d’un tueur de chiot m’a renvoyé vers un menu alternatif du nom de YS Menu. Vous trouverez ici (http://home.usay.jp/pc/etc/nds/) de quoi le télécharger.
Après une courte installation (création de deux fichiers, un ou deux renommages, et des copitages), nous nous retrouvons avec un menu alternatif qui, s’il est moins sexy, est nettement plus ergonomique !
Désormais, en effet, le menu du DSTT ressemble à celui du R4. On peut :
• naviguer dans les dossiers
• en appuyant sur « X », on peut supprimer des fichiers directement depuis sa DS
• en appuyant sur « SELECT », on peut choisir de montrer seulement les .nds, les .sav, tous les fichiers
• la navigation est plus rapide, plus intuitive
• en appuyant sur « START », on peut demander au linker de servir de PassMe, de booter sur le slot2
• de transférer facilement, depuis le menu, les jeux GBA de la microSD dans la mémoire de l’EZ3in1
• sélectionner l’option Rumble très facilement
Bref, vous l’aurez compris, ce menu alternatif comble beaucoup de lacunes du menu original. Il est d’une sobriété à toute épreuve – mais devient rapidement indispensable. Il s’agit sans doute d’un point très positif pour ce linker – même s’il est regrettable que toutes ces fonctionnalités n’aient pas été intégrées d’emblée dans le menu officiel.

http://img214.imageshack.us/img214/4097/previewqw6.jpg

Si vous voulez un bon petit tuto en français, je me permets de renvoyer vers le tuto d'un site proche historiquement de PlayerAdvance :
http://supercard-france.info/forum/viewtopic.php?t=3498


VIII. Conclusion
Pour être tout à fait franc, je n’ai pas vu beaucoup de progrès par rapport au R4. J’aurai même tendance à penser que ce linker propose une moins bonne ergonomie, ainsi qu’une moins bonne compatibilité homebrew (ce qui est très dommage). Le menu alternatif YS améliore grandement les choses, certes ; mais le manque de compatibilité avec les homebrews m’empêche d’être convaincu – surtout qu’il s’agit, à mon avis, d’incontournables !
Certes, il s’agit d’un produit d’entrée de gamme, sans contredit. Je ne le déconseillerai pas formellement : il peut encore progresser. Mais d’autres linkers existent, et la concurrence est de plus en plus rude. Hormis son prix très attractif, je ne vois pas beaucoup d’avantages à ce linker.
Si vous voulez vous initier au hack NDS à moindre frais, vous pouvez vous laisser tenter. Mais si vous voulez un produit de qualité, nous vous conseillons de vous tourner vers les valeurs sûres du linker slot1 : CycloDS, Supercard DS1, M3 DS Real.

[B]Les +
- Prix
- Pas de patch, pas de programme à installer : du pur « pug&play ».
- Une compatibilité qui est globalement bonne…

Les –
- … mais perfectible, surtout pour les homebrews !
- Un menu officiel pas très ergonomique.
- Un peu pauvre en option.

Note : mon APN ayant rendu l'âme, je ne peux pas vous proposer de photos faites maison. Si une âme charitable qui possède le DSTT voulait nous faire profiter de ses oeuvres photographiques et photogéniques pour embellir et aérer un peu ce test, je suis preneur.

Note 2 : s'il y a des soucis avec certains jeux commerciaux, ou si vous arrivez à faire tourner sans problème les homebrews récalcitrants cités ci-dessus, faites le moi savoir, que je rectifie mon test. Merci.

Enfin, nous tenons à remercier chaleureusement Gamekool, qui nous fourni un DSTT - et sans qui, donc, ce test n'aurait pas été possible.




Ce linker nous a été gracieusement offert par Gamekool

http://www.playeradvance.org/forum/images/misc/gamekool.jpg
(www.gamekool.com)

crabos
09/10/2008, 00h57
Merci pour le test d'un clone ^^

gee_love
09/10/2008, 09h07
ils ont du changer le packaging, le mien je l'ai reçu dans une boite en carton avec le lecteur µSD (qui est un peu tout pourri mais qui rempli son office si on en possède pas déja un)

archilolo
09/10/2008, 11h12
-> Gee : Selon le site officiel, tu aurais eu l'ancien package (production arrêtée en juillet 2008) ; et moi le nouveau.

-> Crabos : Clone de quel linker ? Du R4 ? Si tel est le cas, je me demande pourquoi la compatibilité n'est pas équivalente... :hmm: (c'est une vraie question, et non de l'ironie à 6 sous)

Le_Zouave
09/10/2008, 11h46
le DSTT est un clone du Top Toy DS de Neoflash.
Enfin c'est pas réellement un clone, les 2 produits sont exactement identique (même usine), seul les etiquettes changent.
Les firmwares du Top Toy DS et du DSTT sont compatibles entre eux mais il semble que le firmware du DSTT est beaucoup plus à jour.
Pour les homebrews du moment qu'il y a le DLDI, comme il y a autopatchage, pas de pb.
Contrairement au R4, il n'y a pas d'aléas dans la chaine de fabrication, pour l'instant j'ai du en avoir 4 de defectueux sur environ 80.
Si j'ai le temps je ferais des photos du DSTT si tu veux.

archilolo
09/10/2008, 12h08
Pour les photos, je veux bien. :)

Merci pour les précisions ; je ne savais quel genre de "clone" était ce DSTT. Je vais rajouter dans mon test dès que j'ai 5 minutes. ^^

crabos
09/10/2008, 23h03
Désolé de ne pas avoir précisé ^^

j'avais trop de copies a me taper.... ptin encore huit paquets a terminés.... sniffff

Cobain
10/10/2008, 20h22
archi bien fait ce test :)

Sga
20/05/2009, 17h50
Pour faire tourner les homebrews qu'on arrive pas à faire tourner via le menu DSTT , il faut prendre l'homebrew DSOrganise (qui lui fonctionne parfaitement via le menu DSTT)donc les homebrews sont plus un problème désormais !!
Certain jeux DS officiel plante , alors utilisez sois le YSmenu ou bien appuyez plus longtemps sur le bouton A !(ça m'arrivais quelque fois pour GTA Chinatown wars!)Mais n'utilisait pas DSOrganise pour les jeux officiels , parce que vous allez restez 2 heures devant votre DS sans rien faire <_<